Enseigner les Lettres dans l’École inclusive

Entretien avec Isabelle Ducos-Filippi, professeure de Lettres Classiques spécialisée dans l’ASH (adaptation scolaire pour la scolarisation d’élèves en situation de handicap). 1. Tu as à cœur de diffuser des informations et des pratiques autour de l’ASH, pour mieux sensibiliser les enseignant·es et aider à mieux accompagner les élèves : comment en es-tu arrivée là? Je crois que tout a commencé lors de ma première affectation, en 1986. Je venais d’avoir le concours en lettres classiques et, j’ai été nommée, loin de ma banlieue parisienne dans un collège de l’académie de Rouen où il y avait un nombre très important d’élèves allophones. Quand je suis arrivée pour prendre mon poste, j’ai eu la surprise de voir que mon service était partagé pour moitié en histoire-géo et pour moitié sur une classe de CPPN (Classes Pré-Professionnelles de Niveau) sur 24h / semaine… Pas de français, pas de latin , pas de grec… […]

Le collectif Lettres Vives participe à la journée de l’AFEF sur les programmes du lycée

L’AFEF (Association Française pour l’Enseignement du Français) a proposé au collectif de participer à une journée sur les nouveaux programmes du lycée. Cette journée aura lieu le samedi 30 novembre, elle est sur inscription. Voici la page de présentation sur le site de l’AFEF : http://www.afef.org/nouveaux-programmes-de-francais-au-lycee-comment-faire-pour-quoi Voici le lien pour s’inscrire : https://www.afef.org/afef-rencontres Nous avons évidemment accepté sans hésitation, avec enthousiasme même. Voici pourquoi. C’est notre première apparition dans un cadre institutionnel, ce qui vaut pour nous reconnaissance de notre nécessité. Cela suffirait. Mais cela nous engage, en particulier dans l’obligation de préciser la place que nous entendons occuper dans la réflexion sur l’enseignement du français. L’AFEF est une association ancienne, fondée en 1967 elle est la plus ancienne des associations professionnelles de professeurs de lettres. Elle a donc une histoire, qui se joue par exemple dans la répartition des corps d’enseignant·es représentés : parfois le secondaire domine, parfois l’élémentaire. A l’heure actuelle, […]

Pour une ortografe qui vive ! Entretien avec Maria Candea, linguiste

Maria Candea est docteure en linguistique et maitresse de conférence à l’université. Elle a co-écrit avec Laélia Véron Le Français est à nous ! Petit manuel d’émancipation linguistique (édition La Découverte). Nous l’avons rencontrée en mai et depuis, au fil des échanges et des projets, Maria a intégré le collectif Lettres vives. Elle répond ici à quelques questions autour de l’orthographe et de sa nécessaire réforme. 1- Pour certain·es, la maitrise de l’orthographe est symbole de culture, d’instruction et même de distinction de classe. Partages-tu ces représentations ? Quels sont, selon toi, les enjeux de la maitrise de l’orthographe ? Symbole de culture,sans doute, mais indice fiable certainement pas : on peut avoir une très grande culture, dans de nombreux domaines, et avoir des soucis avec l’orthographe. Cela est vrai maintenant, car il est extrêmement fréquent que des personnes longuement scolarisées et éduquées soient en insécurité par rapport à leur orthographe, et cela a […]

Revue de presse, octobre 2019

Lu, vu, entendu ou écrit par des membres du collectif Lettres vives : Une sortie : Les langues-cultures, coordonné par Martine Boudet. « L’actualité le montre : les recompositions géopolitiques à la faveur de la mondialisation et de la médiatisation des échanges, mais aussi de la crise du système néolibéral, suscitent un regain des aspirations identitaires. Si, en négatif, celles-ci se traduisent par des nationalismes xénophobes voire guerriers, les formes démocratiques et progressistes, notamment sur le terrain régional, sont, elles aussi, bien réelles. […] » http://www.editions-croquant.org/component/mijoshop/product/550-les-langues-cultures D’actualité avec l’exposition de la BNF autour de l’œuvre de Tolkien, une note de lecture sur Winter is coming – une brève histoire politique de la fantasy, par William Blanc. Quelles origines au genre de la fantasy ? Quels sens politiques ? Quelles interprétations à l’œuvre de Tolkien et à son adaptation ? Note de lecture d’Alix Labrousse. Notes de lecture: n°205 du Français Aujourd’hui, « Textes et gestes de la maternelle à […]

Pour une histoire littéraire critique (Lu, vu, entendu)

Notes et réflexions sur la conférence de William Marx au Rendez-vous des Lettres 2019, sur l’histoire littéraire critique. https://www.canal-u.tv/video/eduscol/pour_une_histoire_litteraire_critique.49073 Les postulats de William Marx : L’intervention de William Marx au RDV des Lettres 2019 aborde trois questions : quelle dénomination pour les profs de littérature ? Quelles missions pour l’enseignement des lettres ? Quelle place pour l’histoire Littéraire dans l’enseignement et plus précisément, quelle histoire littéraire critique ? 1er temps : William Marx questionne donc le statut des professeur·es de littérature : sommes-nous des littéraires, des historien·nes de la littérature, des philologues, des passeurs et des passeuses de textes, de littérature ? Ces dénominations ont toutes leurs intérêts, et leurs limites. Mais, toujours, vigilance face au trop techniciste qui risque de faire périr le goût de la littérature chez les jeunes : la littérature doit « rester vivante » et « objet de plaisir, produire la joie et l’émotion de la curiosité et de la découverte ». 2ème temps : Quelles missions pour l’enseignement de […]

Notes de lecture: n°205 du Français Aujourd’hui, « Textes et gestes de la maternelle à l’université »

Le numéro 205 de la revue Le Français aujourd’hui, que nous chroniquons avec retard (mille excuses !), porte sur un sujet peu abordé dans une école héritière du recueillement religieux : ce qu’apprend le corps des élèves. Plus précisément, les articles de ce numéro présentent des pratiques qui lient l’art de lire, celui d’écrire et celui, peut-être moins attendu, de danser. On ne fera pas ici l’inventaire détaillé des pratiques décrites, mais on peut relever quelques invariants dès lors qu’il s’agit de faire danser en lettres. Le processus présente systématiquement un moment de lecture de textes, un moment d’observation d’une captation de danse, toujours contemporaine, et deux moments d’écriture : d’un texte et de phrases chorégraphiques. Danser un texte On peut noter aussi des régularités dans le choix des corpus : Beckett revient deux fois, en ULIS (Evelyne Clavier) et en FLE à l’université (Nathalie Borgé) tandis que la chorégraphe Maguy Marin apparait comme […]

Note de lecture : Winter is coming, Une brève histoire politique de la fantasy (W. Blanc)

Note de lecture : Winter is coming, Une brève histoire politique de la fantasy, par William Blanc, édition Libertalia, 2019. Les origines de la fantasy Le genre de la fantasy, ou du merveilleux en français, qu’il soit romanesque, cinématographique, ou sous la forme de séries à la télévision, est un genre particulièrement populaire et divertissant. Mais son succès peut aussi s’expliquer comme l’expression d’une peur ou d’un rejet du monde actuel et de la modernité. W. Blanc fait remonter cette aspiration à un ailleurs féerique au XIXe siècle, à l’époque de J. Ruskin ou W. Morris, lorsque le Moyen-Âge, sous l’impulsion du romantisme, revient à la mode. J. Ruskin célèbre le temps des cathédrales où chaque artisan était libre dans son travail, à l’opposé du monde du travail moderne basé sur la division du travail, et produisant des objets standardisés et sans imagination. Dans la continuité de ce penseur, W. Morris […]

Pour que le suicide de Christine Renon ne passe pas inaperçu

Nous, membres du collectif Lettres vives, soutenons la proposition de motion faite par le collectif Bloquons Blanquer et appelons les collègues à la faire signer dans les établissements. Proposition de motion déjà signée par plusieurs établissements suite au suicide de notre collègue Christine Renon Plus jamais ça! Nous avons appris avec une immense tristesse le décès de notre collègue Christine Renon ce week-end. Nous, membres du personnel du collège/du lycée/de l’école ……. exprimons notre soutien et notre solidarité face à cette si difficile épreuve à ses proches, famille, collègues et ami.e.s, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté scolaire et éducative de l’école Méhul, les parents et les enfants. Dans la lettre qu’elle a laissée, notre collègue évoque sans ambiguïté la souffrance au travail, provoquée par les difficultés dans lesquels nos établissements se trouvent. La responsabilité du ministère et de la hiérarchie est clairement engagée : ils devront rendre des comptes. […]

La culture en partage

Nous sommes un collectif, nous défendons une pratique collective, ce texte a donc été écrit collectivement, nous le signons tou·tes, mais aucun·e de nous ne peut se voir assigner le statut d’auteur ou d’autrice de ce texte. Il est notre réponse aux attaques d’une rare violence dont ont été l’objet certaines d’entre nous autour de la pratique de l’arpentage. La lecture en arpentage consiste à partager les pages d’un livre et à les distribuer à un collectif. Il s’agit d’une pratique issue de l’éducation populaire et ouvrière qui offre la possibilité de mettre en mouvement l’intelligence d’un groupe. À l’origine, elle a été pratiquée par les ouvriers pour s’approprier des textes législatifs ou politiques. En ce sens, elle représente une forme d’autogestion et d’autodidactie collective qui permet de se passer de la glose de l’expert, quel qu’il soit. C’est une pratique qui vise à l’autonomie du collectif concerné. Dans les […]

Entretien avec des autrices du manuel Des femmes en littérature – partie 2

Les Éditions Des Femmes – Antoinette Fouque et les éditions Belin ont publié, l’année dernière, un manuel intitulé : « Des Femmes en littérature ». La démarche nous a intéressé au collectif parce qu’elle touche évidemment à la question de l’enseignement des lettres comme moyen d’émancipation. Nous avons rencontré trois autrices du manuel. Suite de l’entretien. Djamila Belouchat, professeure lettres Céline Bizière, doctorante en littérature Michèle Idels, des Editions Des Femmes – Antoinette Fouque Mathieu Billière, pour Questions2classe(s), le collectif Lettres Vives, l’AFEF Pour lire la première partie de l’entretien. Pratiques de classe 1 : vers une « conscientisation » ? MB : Pensez-vous qu’il est possible de déclencher ce débat-là dans les classes, entre les élèves, à partir des textes que vous proposez ? CB : ça dépend quels textes. DB : Oui, il y a plusieurs objets d’étude qui invitent à repenser la question de la culture, de la femme… CB : Il y en a qui parlent de la […]